Internet : Le mobile dépasse le PC

usa mobile plus utilise que le pc

Pour la première fois aux Etats-Unis, le temps passé par les internautes sur leur mobile a dépassé celui passé sur l’ordinateur. Une révolution de plus dans un marché en constante évolution.

On le sait, les Etats-Unis ont toujours une longueur d’avance sur l’Europe, notamment en ce qui concerne les comportements liés aux nouvelles technologies. Après une série d’évolutions discrètes mais importantes, le marché de l’Internet sur mobile est en train de surpasser l’original. Déjà les USA sont devenus un pays multi-plate formes, c’est à dire que les internautes américains utilisent diverses plates-formes pour se connecter (mobile, tablettes…). Ces évolutions démontrent le formidable essor du mobile et donc des comportements nomades pour ce qui est de la consommation d’Internet. La France de son côté reste encore très majoritairement attachée à son utilisation sédentaire avec seulement 36 % du temps passé sur Internet via un Smartphone.

Le mobile se taille la part du lion grâce aux applications

mobile plus utilise que le pc

Pour les américains, les applications mobiles représentent maintenant la plus grande partie du temps passé sur Internet. A la hauteur de 52 %, et la proportion monte à 60 % si l’on inclut le temps passé sur les navigateurs mobiles. Aux Etats-Unis, ils ne sont plus que 40 % à utiliser le web à partir d’un ordinateur de bureau. Cette « nomadisation » de l’utilisation d’Internet profite principalement aux applications les plus connues, en tête desquelles nous retrouvons les géants américains comme
Facebook et Google.

Le marché de la publicité digitale reste paradoxalement en retard sur cette évolution, puisque les dépenses publicitaires sont encore trois fois plus importantes sur l’internet fixe que sur le mobile. Pour autant, la publicité sur mobile a connu une croissance de 83 % cette dernière année. Pour le marché français, le mobile ne représente pour l’instant que 10 % des dépenses publicitaires digitales.

Vers une mutation du marché des applications ?

Le marché des applications souffre d’une offre pléthorique, beaucoup trop importante pour être visible par les internautes. En France, ceux-ci se tournent à 90 % vers des applications gratuites, et la tendance devrait encore s’accentuer dans les années à venir.  En effet, les produits les plus utilisés sont en général présent dés l’achat du smartphone. Même aux USA, on constate que la moitié des téléchargements est effectuée par seulement 7 % d’utilisateurs. Ils ne sont qu’un tiers à télécharger une appli au moins une fois par mois.

Difficile dans ce cas de gagner de l’argent avec le développement d’applications, ils ne sont qu’une infime poignée à dégager quelques revenus conséquents. En revanche, ce sont des outils performants pour faire connaître une marque ou un produit. L’utilisation et la monétisation des applis est en train d’évoluer. De cette mutation se dégage déjà le modèle Freemium qui propose un produit gratuit mais dont les fonctions les plus évoluées sont elles payantes. A suivre…

telephone mobile plus utilise que le pc
Help-Desk